9juin721

06/06/2012

(J-3) Bataille de Toulouse du 9 juin 721 contre les Sarrasins

Filed under: Histoire — 9juin721 @ 12:20

Racontée par le duc Eudes d’Aquitaine sous la plume de Gilbert Sincyr

Précédemment…

Bataille de Toulouse du 9 juin 721 contre les sarrasinsEn réponse, je lui fis jouer un air de fifre, et quelques-uns de mes hommes se déculottèrent et lui montrèrent leur cul. Mais ils se remirent rapidement à l’abri, car les flèches sarrasines n’étaient pas moins mortelles que les nôtres. Vexé, Essamh pour se venger fit saisir trois paysans enrôlés de force, et les fit empaler devant la grande porte, les laissant hurler puis gémir, jusqu’à ce que mort s’en suive.

Le lendemain, nous entendîmes toute une sonnerie de tambourins, de trompettes et de cymbales s’élever de leur camp. Et soudain, une masse d’infanterie et d’archers se précipita en rangs serrés jusqu’aux douves. Ils lancèrent des passerelles et des échelles dans l’eau, et s’y jetèrent en se protégeant sous des peaux de vaches mouillées, pour qu’elles ne prennent pas feu sous l’huile bouillante que nous déversions, les tortues n’étant pas encore montées.

Ils voulaient visiblement attaquer les portes des ponts-levis, pour y mettre le feu. Mais ils furent repoussés par la riposte vigoureuse des toulousains, et après quatre heures d’attaques et de reculs, ils se retirèrent sous nos huées, laissant plus de deux cent morts flottants dans les douves, ou étendus sur le talus. Mais nous, nous avions perdu cinquante hommes sous les nuées de flèches de leurs archers.

Deux semaines passèrent pendant lesquelles d’attaques en contre-attaques, les Sarrasins semblaient occuper le temps avant les choses sérieuses, et pendant que leur chantier, tout bourbeux sous la pluie de décembre, continuait de se renforcer. Les escarmouches nous avaient encore coûté une trentaine d’hommes, mais eux en avaient perdu au moins dix fois plus. Et les jours, et les nuits éclairées aux flambeaux, étaient remplis des cris des arabes, du choc des marteaux, des coups de haches, des hennissements des chevaux accablés, des roulements des chariots, des jurons et invectives tout autour de la ville. Et sans jamais s’arrêter, les machines de guerre prenaient forme, en une panoplie impressionnante. (more…)

Publicités

05/06/2012

(J-4) Bataille de Toulouse du 9 juin 721 contre les Sarrasins

Filed under: Histoire — 9juin721 @ 12:17

Racontée par le duc Eudes d’Aquitaine sous la plume de Gilbert Sincyr

Précédemment…

Bataille de Toulouse du 9 juin 721 contre les sarrasinsQuand il déboucha dans la cour du château, il clama tout fort qu’il lui fallait me voir sans tarder, car il était porteur d’une nouvelle d’une importance extrême. Je le reçus aussitôt, et en entendant son récit je dus m’asseoir, car ce que je redoutais depuis la prise de Narbonne se produisait, les Sarrasins déclenchaient leur offensive sur la Gaule.

J’appelai aussitôt les capitaines de la garde et ceux de l’armée, et leur donnai les premiers ordres. Que l’on sonne le tocsin, que l’on fasse rentrer en ville tous les paysans alentours avec le maximum de troupeaux, de fourrage, ainsi que toutes les réserves en nourriture, et que l’on s’apprête à remonter les ponts-levis au dernier moment, sur mon ordre. Que l’on monte aux créneaux toutes les armes défensives préparées pour ce cas, et que l’on allume les feux pour l’huile. Que des émissaires soient envoyés aux garnisons les plus proches pour leur ordonner de regagner immédiatement la ville, et que l’on prévienne le comte Lantelmet d’Agulhon à Bordeaux, d’avoir à rassembler au plus large, soldats et jeunes paysans, d’armer au mieux tout son monde et de descendre sur Toulouse, mais en s’arrêtant à Agen, et d’y attendre mes ordres. Enfin qu’au contraire, les patrouilles et garnisons les plus éloignées, ainsi que mes féaux comtes, vicomtes et barons qui ne pourraient arriver à temps s’éloignent, car ils serviront à la contre-attaque. Moi, déjà dans ma tête, je passais en revue les différents plans que j’avais envisagés depuis longtemps, pour le cas ou cette attaque se produirait.

De toute façon depuis plus d’un an j’avais (more…)

04/06/2012

(J-5) Bataille de Toulouse du 9 juin 721 contre les Sarrasins

Filed under: Histoire — 9juin721 @ 12:10

Racontée par le duc Eudes d’Aquitaine sous la plume de Gilbert Sincyr

Bataille de Toulouse du 9 juin 721 contre les sarrasinsJe vous prie de m’excuser si je termine mon histoire par la partie qui, peut-être, vous intéressait le plus. Et si donc je vous ai fait attendre dans cette cours inconfortable, que j’aie terminé mes lamentations de vieillard. Mais du moins suis-je assuré d’avoir maintenu votre attention, et ainsi que mon récit ne sera pas perdu.

Alors, qu’en est-il de cette bataille de Toulouse ?

Elle fut le tombeau des ambitions des Sarrasins. Après elle plus rien ne fut pareil pour eux, car ils abandonnèrent leur rêve de conquérir la Gaule.

Ainsi donc, en ce 9 juin de l’an 721, dix ans avant le drame que je viens de vous décrire, des forces considérables et antagonistes se faisaient face devant Toulouse, et s’apprêtaient à en découdre. Pour quelle raison, ou quelle folie, plus de six mille hommes allaient-ils mourir sur le plateau saint-Agne, au Sud de la ville ?

En voici la genèse. (more…)

04/06/2011

9 juin 721, Eudes d’Aquitaine écrase les musulmans à Toulouse

Filed under: Histoire — 9juin721 @ 12:54

Après avoir conquis le Royaume wisigoth, les Omeyyades, menés par le gouverneur d’Al-Andalus As-Sam’ ibn Ma-lik Al-’awla-niyy, mettent sur pied une armée afin de franchir les Pyrénées et conquérir la Septimanie et l’Aquitaine. Commencée en 719, la campagne est d’abord couronnée de succès avec la prise de Narbonne. Toulouse est assiégée en 721, et Eudes, le duc d’Aquitaine, part demander l’aide du Royaume franc. Les Austrasiens sont engagés avec Charles Martel dans une guerre contre les Saxons, et c’est en Neustrie et en Bourgogne qu’Eudes trouve des renforts pour son armée. Trois mois plus tard, il revient briser le siège de Toulouse, sur le point de se rendre.

Déroulement

9 juin 721 - Bataille de toulouseLes Omeyyades, confiants après la fuite initiale d’Eudes, ne défendent que faiblement leur camp et n’utilisent pas d’éclaireurs. Le 9 juin 721, l’effet de surprise est total et les Omeyyades sont encerclés par l’armée d’Eudes, qui les attaque par les flancs et leur inflige de lourdes pertes. Le siège de Toulouse est levé et As-Sam’ réussit à fuir avec quelques survivants, mais il est rattrapé et tué.

9 juin 721 - Bataille de toulouse - Manifestation du vendredi 27 mai 2011 en souvenir du 9 juin 721 - Banderolle : 9 juin 721, souviens toi, toulouse en première ligne

Conséquences

Les pertes omeyyades, qui auraient été comptées avec exactitude, s’élèvent à 3 750 morts. En 730, le gouverneur Abd Ar-Ra’ma-n ibn Abd Alla-h Al-G.a-fiqiyy reconstruit une grande armée et se lance à la conquête du Royaume franc. Après quelques succès initiaux, il est arrêté par Charles Martel à la bataille de Poitiers.

De nombreux chroniqueurs arabes considèrent la défaite de Toulouse plus importante que celle de Poitiers, et la majorité des historiens considère que sur le plan macro-historique, cette bataille est capitale, car elle donne à Charles Martel du temps pour consolider son pouvoir et bâtir l’armée de vétérans qui battra les Omeyyades à Poitiers.
En effet, dans la décennie qui suit la bataille de Toulouse, Charles Martel n’hésite pas à saisir les propriétés de l’Église pour acheter des partisans et, après avoir sécurisé son pouvoir et pacifié sa frontière nord par tous les moyens nécessaires (y compris la corruption dans certains cas), il peut financer son armée et se préparer à la prochaine campagne omeyyade. Cela lui vaut une grande inimitié de la part de l’Église, mais, après la bataille de Poitiers, Rome voit rapidement la nécessité de l’armée franque.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Toulouse_(721)

02/06/2011

la vidéo de la manifestation du 25 mai 2011 à Toulouse

Filed under: Manifestation,vidéo — 9juin721 @ 16:53

youtube.com/v/Cic-jcBBCHM

Source : nostra-revolta.com/?p=1933 posté le Mardi 31 mai 2011 à 18 h 26

31/05/2011

Article La Dépêche du Midi à propos de la commémoration du vendredi 25 mai 2011

Filed under: Internet,Médias,Presse — 9juin721 @ 22:59

Officiellement, c’est une cinquantaine de membres du Bloc identitaire, association d’extrême droite, qui ont participé, vendredi en fin de journée, à une manifestation. Munis de fumigènes et de drapeaux occitans, scandant « Tolosa reconquistat » et « L’identité, elle est à nous », ils se sont rendus jusqu’au Monument aux morts pour célébrer la victoire du duc Eude d’Aquitaine sur des musulmans arrivés aux portes de Toulouse. Une manifestation déclarée auprès des services de la préfecture. Cette démonstration a provoqué, hier, un profond dégoût. Le président des musulmans de France s’étrangle. « Nous étions en réunion durant toute la fin de semaine et personne ne nous a rien dit. C’est triste de voir de telles choses », soupire Andoh Boujemal. Nicole Yardemi, présidente du conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), soupire : « Je ne pense pas que cette association ait une audience formidable sur Toulouse. Mais, on sent bien que ces gens ont des problèmes pour comprendre comment se définit la France ». Les Indigné-e-s de la place du Capitole, soutenus par l’Aget-Unef, ont, eux, été pris à partie au terme de la manifestation. Plusieurs d’entre eux ont été frappés.

Source : ladepeche.fr/article/2011/05/31/1094435-les-associations-agacees-par-une-manif-d-extreme-droite.html

archive pdf de l'article de La Dépêche du Midi à propos de la commémoration du vendredi 25 mai 2011 - Officiellement, c'est une cinquantaine de membres du Bloc identitaire, association d'extrême droite, qui ont participé, vendredi en fin de journée, à une manifestation. Munis de fumigènes et de drapeaux occitans, scandant « Tolosa reconquistat » et « L'identité, elle est à nous », ils se sont rendus jusqu'au Monument aux morts pour célébrer la victoire du duc Eude d'Aquitaine sur des musulmans arrivés aux portes de Toulouse. Une manifestation déclarée auprès des services de la préfecture. Cette démonstration a provoqué, hier, un profond dégoût. Le président des musulmans de France s'étrangle. « Nous étions en réunion durant toute la fin de semaine et personne ne nous a rien dit. C'est triste de voir de telles choses », soupire Andoh Boujemal. Nicole Yardemi, présidente du conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), soupire : « Je ne pense pas que cette association ait une audience formidable sur Toulouse. Mais, on sent bien que ces gens ont des problèmes pour comprendre comment se définit la France ». Les Indigné-e-s de la place du Capitole, soutenus par l'Aget-Unef, ont, eux, été pris à partie au terme de la manifestation. Plusieurs d'entre eux ont été frappés.
Archive pdf deux pages

Archive pdf une page

Le site Fdesouche.com signale aussi cet article :
fdesouche.com/215010-des-associations-agacees-par-la-commemoration-dune-victoire-sur-les-musulmans-en-721-a-toulouse/
Archive pdf article + commentaires

29/05/2011

Vendredi 25 mai 2011, les Identitaires toulousains se souviennent

Filed under: Manifestation — 9juin721 @ 23:19

Les toulousains n’oublient pas le 9 juin 721.

Manifestation du vendredi 25 mai 2011 à Toulouse, de la place du Capitole au monument au mort du boulevard Lazare Carnot.

Défilé de Nostra Revolta en souvenir du 9 juin 721 le vendredi 25 mai 2011 à Toulouse, de la place Wilson au monument au mort du boulevard Lazare Carnot

(more…)

17/06/2010

Les Identitaires Toulousains commémorent le 9 juin 721 à leur manière

Filed under: Commémoration — sitamnesty @ 12:45

Le 9 juin 721, aux portes de Toulouse, le duc d’Aquitaine Eudes infligea une sévère défaite aux Sarrasins du gouverneur « Al-Samh ibn Malik al-Khawlani ». Cette victoire porta un coup d’arrêt à l’expansion de l’islam en Occident, tout juste dix ans après le début de la « Conquista » Espagnole par les premières troupes islamiques.

Elle prit le nom de « chaussée des martyrs » du fait de la grande quantité de cadavres ennemis gisant sur plusieurs lieues.

Pourtant, cette date semble passer inaperçue aux yeux de notre ville, comme aux yeux de ses élus.

Alors que s’intensifie de part et d’autre (Empalot, Rangueil) la construction de Mosquées et l’instauration d’une alimentation islamique d’état (l’affaire du Quick Halal), les Identitaires ont voulu rappeler aux Toulousains ce mot d’ordre que leurs ancêtres n’auraient pas renié :

«  Ni Mosquée, ni Burqa »

Des militants du Bloc Identitaire ont affiché une banderole avec ce slogan au-dessus du périphérique intérieur le matin du 9 juin 2010, et ont tractés par la suite. Une vidéo de l’action est en préparation.

banderole déployée sur la rambarde d'un pont enjambant le périphérique de toulouse : ni mosquéee ni burqa... bloc-identitaire

Un slogan bien visible qui (more…)

06/03/2010

The 9juin721 Special Search-engines Page

Filed under: Internet — sitamnesty @ 14:34

Page technique spéciale pour les moteurs de recherche.
Mise à jour du 24 sept. 2011 (more…)

« Page précédente

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.